Chaire de recherche sur l'obésité Centre de recherche Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie du QuébecUniversité Laval
Chaire de recherche sur l'obésité ChaireRecherche et ÉducationRessourcesÉvénementsActualités
English
Chercher









Chercheurs collaborateurs
Détails

Yves Deshaies,  Ph.D.
Adresse : Centre de recherche de l'IUCPQ
  2725, Chemin Sainte-Foy
Québec, (Québec) Canada G1V 4G5
Téléphone : 418-656-8711 poste : 3738
Télécopieur :  418-656-4942
Courriel : Yves.Deshaies@criucpq.ulaval.ca
Site web : http://www.criucpq.ulaval.ca/documents/joomla_pages/fiche_chercheur.php?id=17#top
Projets de recherche : http://www2.ulaval.ca/fileadmin/ulaval_ca/Images/recherche/bd/chercheur/fiche/50562.html


Intérêt(s) :
MODULATION HORMONALE DU MÉTABOLISME DES LIPOPROTÉINES

Notre programme de recherche est axé sur l'étude des perturbations du métabolisme des lipides et des lipoprotéines associées à l'obésité, à la résistance à l'insuline et au diabète, et sur les mécanismes d'action d'hormones qui sont les médiateurs de ces perturbations. Pour ce faire, nous utilisons des modèles animaux (rat, souris) qui permettent d'évaluer l'influence d'hormones sur le transport des lipides dans un contexte physiologique global, ainsi que des systèmes cellulaires (hépatocytes, adipocytes) afin d'en étudier les mécanismes d'action. Plusieurs hormones impliquées dans la modulation du métabolisme des lipides font l'objet de notre attention: l'insuline et les glucocorticoïdes, dont les niveaux sanguins et l'action sont perturbés dans l'obésité, la résistance à l'insuline et le diabète; les catécholamines, hormones du système sympatho-adrénergique qui sont augmentées par la prise alimentaire et le stress aigu; la leptine, une hormone du tissu adipeux qui informe le système nerveux central sur les réserves lipidiques de l'organisme.

Les stratégies expérimentales suivantes sont utilisées:


• modification du statut hormonal d'animaux normaux par enlèvement ou ajout d'hormones spécifiques in vivo;
• utilisation de modèles animaux atteints d'obésité, de résistance à l'insuline ou de diabète d'origine génétique ou environnementale (alimentation);
• interventions (alimentation, dépense énergétique, médicaments) visant à modifier les conséquences de telles maladies sur le métabolisme lipidique. L'évaluation de l'impact de ces interventions sur le métabolisme lipidique s'effectue à plusieurs niveaux biologiques:
• synthèse et sécrétion hépatique de lipoprotéines;
• métabolisme intravasculaire des lipoprotéines;
• expression génique et biologie cellulaire de protéines structurelles (apo B, apo C-III) des lipoprotéines;
• biologie cellulaire et vasculaire d'enzymes (lipoprotéine lipase, lipase hépatique) ayant un rôle clé dans le métabolisme des lipoprotéines
• captation par les tissus et métabolisme intracellulaire de lipides (acides gras, triglycérides). Les connaissances d'ordre fondamental acquises à travers ce programme de recherche contribuent à développer une meilleure compréhension et une gestion plus efficace du métabolisme des lipoprotéines, qui constitue un lien important dans la morbidité et la mortalité associées à des maladies de plus en plus prévalentes dans les sociétés industrialisées.

 

Liste des publications récentes


Haut de la page

AccueilCopyright 2006AvertissementPlan du siteNous joindre